Créatures dans le crop circle de South Field

Le 11 août 2004 à 11h59

South Field près d’Alton Priors – Wiltshire – Angleterre

 

Voici une vue large, du cercle de culture en question, afin de mieux situer la scène :

crop-circle-south-field-2004

La seconde photographie permet de se représenter, la distance entre les deux créatures et moi :

Il y avait exactement 16 mètres entre les deux créatures et moi !

south-field-2004

La photographie suivante est stupéfiante !

Alors que je parcourais tranquillement de long en large, ce cercle de culture. Deux créatures apparaissent sur l’un des clichés que j’ai effectué.

Celle située à droite de la photo manque à l’évidence de netteté. En revanche la créature  de gauche, est parfaitement visible, et m’observe attentivement !!!

Les deux créatures mesuraient approximativement 1,30 mètre.

A aucun moment, je n’ai remarqué leur présence !

La seule chose que j’ai ressenti fortement, c’est la sensation d’être observé.

De plus, j’ai l’intime conviction, que tout comme dans le document du 7 août 2004, ces êtres intelligents, ont la capacité de prendre l’apparence  qu’ils veulent, selon l’image mentale du témoin.

Pour être encore plus clair, je pense qu’ils peuvent lire dans le psychisme humain, comme dans un livre !

Publicités

OVNI au-dessus du crop circle Dolphin à Golden Ball Hill

Le 10 août 2004 à 12:46:41
Golden Ball Hill – Wiltshire – Angleterre

Voici une photo assez rare, car elle illustre à elle seule, le lien existant entre le phénomène OVNI et les cercles de cultures

On distingue parfaitement l’ovni en forme de disque argenté, avec en son centre un dôme de couleur sombre.
 
Notez aussi, la présence d’une lumière extrêmement puissante située au sol, juste sur le bord de la parcelle du champ : 
 
doc6-2004-3
 
C’est un détail très important, car cette lumière est visible sur plusieurs de mes photos :
 
doc6-2004-4
 
Voici la vidéo où l’on voit la lumière au bout du champ :
 

 
 
Après le survol de l’OVNI au-dessus du cercle de culture, j’ai filmé 8 minutes après, à 12h54, un faisceau de lumière projeté sur le sol, se déplaçant en rasant le paysage, traversant la route, et poursuivre sa direction vers Tan Hill. 
 
 Pour moi il s’agit d’un rayon de lumière, projeté par l’OVNI depuis le ciel.
 
Après tout est redevenu normal, la lumière au bout du champ a disparu :
doc6-2004-9

Comment rendre visible ce qui est invisible et furtif ? Décollage à la verticale d’un ovni et apparition d’une boule de lumière

Le 8 août 2004 à 19h05
Silbury Hill – Wiltshire – Angleterre

 

Aux alentours de 11 heures, je me dirigeais vers le cercle de culture d’inspiration Maya, tout près de Silbury Hill.

silburyhill

Une sensation intense de frissons, me traversait le corps en permanence, pendant toute la durée de ma visite dans ce cercle de culture.

Est-ce l’énergie résiduelle de cette formation ?

Je ne sais pas, par contre j’atteste que cette énergie traversa mon corps, tout le temps de ma présence dans cet agroglyphe.

C’est vers 19 heures, au moment de me rendre une seconde fois dans cette formation, que s’enchaîna, une succession d’événements troublants.

Tout d’abord, à 19h05 précisément, depuis un champ situé en contrebas de la figure, je filme avec mon caméscope numérique, une scène que je n’aurais jamais du voir !

Pourquoi ?

Car lorsque l’on visionne cette boucle vidéo à vitesse normale, c’est à dire, à la vitesse de 25 images secondes ; et bien, on ne voit absolument rien !

Vérifiez par vous-même !

Cette vidéo illustre parfaitement, une de mes théories, à savoir, que les ovnis lorsqu’ils veulent être furtifs, se déplacent à des vitesses vertigineuses, et échappent ainsi à nos sens bien limités.

Alors comment faire pour voir ce qui n’est pas visible ?

Pour voir apparaître l’ovni, il faut décomposer cette séquence vidéo, image par image. C’est en utilisant cette technique, que j’ai découvert la présence d’un ovni, décollant d’un champ à la verticale, à une vitesse vertigineuse, puis continu sa montée, en décrivant une trajectoire elliptique.

Cette méthode fastidieuse, permet néanmoins de mettre en évidence, certains déplacements d’objets furtifs, qui passent inaperçus à nos yeux, mais qui n’échappent pas à l’œil d’une caméra, ou d’un appareil photo.

Les images extraites de cette vidéo, sont au nombre de 12. Pour calculer la durée de la séquence vidéo, j’ai utilisé la norme SMPTE. Le caméscope que j’ai utilisé est un SONY DCR-PC5E, avec optique Carl Zeiss Vario-Sonnar 1,7 / 3,3-33.

Sur la première image de référence, l’ovni n’est pas encore visible.
En revanche, sur la deuxième ci-dessous, il est complètement à la verticale, en phase de décollage.

Entre la 1ère image et la seconde image, il y a un intervalle de seulement 1/48 ème de seconde. Cette intervalle est identique pour les 10 autres images.

Sur l’image n°3, l’ovni poursuit son ascension à la verticale, à très grande vitesse.

Image n°4 : l’engin commence à s’incliner sur la gauche, tout en continuant à gagner de l’altitude.

Image n°5 : Il poursuit son virage à gauche.

A ce stade de la séquence vidéo, depuis l’image où l’ovni apparaît et maintenant, 

la durée en SMPTE est égale à 0:00:00:04 à savoir 1/8 ème de seconde !!!

Notez aussi, que le compteur du caméscope ne bouge pas, et reste bloqué sur 19:05:28

C’est purement INCROYABLE !!!

Image n°6 : Il commence à décrire une trajectoire elliptique.

Image n°7 – 8 août 2004 – 19:05:28 – SMPTE 0:00:00:06

Image n°8 – 8 août 2004 – 19:05:28 – SMPTE 0:00:00:07

Image n°9 – 8 août 2004 – 19:05:28 – SMPTE 0:00:00:08

Image n°10 – 8 août 2004 – 19:05:28 – SMPTE 0:00:00:09

Image n°11 – 8 août 2004 – 19:05:28 – SMPTE 0:00:00:10

Image n°12 – 8 août 2004 – 19:05:28 – SMPTE 0:00:00:11

C’est la dernière image où l’on aperçoit l’engin. 

Après il disparaît du champ de l’objectif de la caméra. 

La durée totale de cette séquence vidéo est de : 1/24 ème de seconde ! 

Mais l’analyse n’est pas complètement terminée. 

Car sur les images extraites de la vidéo, il y a bien entendu, encore autre chose à voir.

 La chose en question, est une « Ball of Light » ou boule de lumière, qui apparaît dans le champ de blé, en même temps que décolle l’ovni.

 Et bien oui, comme je l’ai signalé précédemment, il y a réellement une correspondance, entre les boules de lumières, les ovnis, les cercles de cultures, et leurs auteurs. 

Voici les images :

Au même moment que l’engin décolle, la boule de lumière apparaît dans le champ de blé

La boule de lumière évolue tranquillement dans le sillon du champ

La boule de lumière disparaît soudainement

Puis la boule de lumière réapparaît instantanément
 
Le temps de rejoindre le cercle de culture Maya, j’ai ressenti en remontant le champ par l’un des sillons, la même énergie qui m’avait déjà traversée plus tôt dans l’après-midi.
 
Encore plus intense, j’étais comme parcouru par un courant électrique, avec picotements et frissons.
A 19h08 lorsque j’arrive dans le cercle de culture Maya, soit 3 minutes seulement, après avoir filmé la scène, la boule de lumière est déjà là.
La boule de lumière se déplace à travers le blé, tout en se dirigeant vers le centre du cercle de culture
Statique la boule de lumière brille d’une blancheur étincelante
 

Survol d’un ovni au-dessus d’Avebury

Le 8 août 2004 à 10h 
Avebury  – Wiltshire – Angleterre

 

A l’image de toutes les journées de ce voyage, celle du 8 août 2004, s’inscrivait comme extraordinaire. 

Le temps de prendre la direction de la ville d’Avebury, pour visiter « Avebury Henge & Village » site néolitique datant de 5000 ans, constitué de plusieurs ensemble de mégalithes.

 A 10 heures, le même type d’engin vu au-dessus de Tan Hill à 8h19 (doc3-2004), était encore dans mon sillage, alors que je venais de parcourir une dizaine de kilomètres. 

Cette fois-ci par contre, j’ai ressenti très nettement à plusieurs reprises, la sensation d’être observé. 

C’est vraiment difficile à définir, mais, c’est comme si que, ma conscience détectait une présence, là où mes yeux physiques ne percevaient rien.

 Au regard de çà, j’ai adopté une technique toute simple ; je photographie la zone en question, puis je vérifie, si mon appareil photo, confirme ou pas la présence de quelque chose. 

Cette technique ne fonctionne pas à tout les coups, mais cette fois-ci, le résultat fût très positif.

doc4-2004-3

Sur cet agrandissement on distingue parfaitement un disque de couleur argenté, réfléchissant sur ses bords, la lumière du soleil.

Son centre en revanche est de couleur sombre.

Cet engin était là, très discret au-dessus du site d’Avebury, sans émettre le moindre bruit.

Ovni au-dessus de Tan Hill

Le 8 août 2004 à 8h19

Entre White Horse et Tan Hill  – Wiltshire – Angleterre

 

Après une première nuit passée dans ma voiture, au pied de la colline de Silbury Hill, le réveil fût bien matinal.

En effet, à peine debout à 5 heures, je partais 30 minutes plus tard, pour Alton Barnes, tout près de mon deuxième poste d’observation.

Telle une abeille qui butine de fleur en fleur, moi, je parcourais, de champ en champ, les cercles de culture.

C’est dans la zone située entre White Horse et Tan Hill, que j’ai photographié par hasard, à 8h19, le premier ovni de la journée.

doc3-2004-3